Vous êtes ici

Covoiturage... Comment faire ?

En cliquant sur « covoiturage »

Vous aurez la possibilité de consulter les trajets, soit réguliers, soit occasionnels, de les visualiser sur une carte et de voir qui d’autre est sur ce trajet ou à proximité !

Il faut obligatoirement être inscrit pour accéder à des informations plus précises, notamment pour entrer en contact avec la personne qui a inscrite ce trajet.

L’inscription est gratuite !

Vous aurez la possibilité de proposer un ou plusieurs trajets.

Vous pourrez ajouter ou supprimer un trajet autant que de besoins.

Pourquoi faire du covoiturage ?

Pour faire des économies

  • De temps : en limitant le nombre de véhicules en déplacement, la circulation est plus fluide, donc les trajets plus courts !
  • D’argent : en partageant les frais avec les autres membres de l’équipage
  • D'entretien : en alternant le conducteur, cela permet aussi de réduire les couts d’entretien du véhicule (mais aussi celui des aménagements routiers)
  • De pollution : en réduisant le nombre de véhicules en circulation, vous participez à la réduction des émissions de polluants comme les poussières fines, les gaz à effet de serre, à la limitation du bruit, autant d’éléments nocifs à la santé humaine.

Pour rendre service   

En proposant votre véhicule, vous donnez la possibilité à des personnes n’en disposant pas de se déplacer (absence de permis, jeunes ou personnes âgées, ….), d’accéder plus facilement à l’emploi, aux lieux de formation, aux commerces ou tout  simplement à la gare la plus proche !

Pour rendre votre trajet plus convivial 

A plusieurs dans un même véhicule, le trajet est plus agréable, on peut faire de nouvelles connaissances, on peut se reposer pendant le trajet, …. Le partage d’un véhicule restaure une communication entre les passagers, entre les personnes d'une manière générale.

Quelques chiffres :

  • Chaque année, une voiture rejette 3 fois son poids en polluants.
  • La consommation de carburant engendre 35 % des émissions de CO².
  • Le transport routier représente 79% du bilan énergétique français contre 71% en 1973.
  • 43% des français disent être gênés par le bruit.
  • 39% jugent le bruit responsable du stress.
  • 80% du bruit émis dans l'environnement provient des transports.
Retour à la page d'accueilAugmenter la taille des caractèresDiminuer la taille des caractèresPlan du siteContactez le Pays Thur DollerObtenir la version pdf de la pageImprimer